décembre 20, 2018
Retour à la grille

Les Grands Formats : comment les conserver, les ouvrir et les servir?

Par JF Labelle | Le 20 décembre 2018.

 

Le 1er décembre 2018 se tenait le party de Noël Activin en compagnie de toute notre équipe, des conjoints et des conjointes. Qu’est-ce qu’on boit dans un tel événement? Pourquoi pas un format 9 litres Salmanazar de Château Pont de Brion, Graves 2009? (Merci Robert!) Un merveilleux vin, en bonne compagnie, accompagné d’un bon repas. Que peut-il bien arrivé? Eh bien, un bouchon asséché, qui finit en miette dans le vin et l’équivalent à 12 bouteilles de 750ml à transvider en plusieurs carafes au travers d’une passoire couverte d’un essuie-tout!

Un vin de près de 10 ans ne sort pas indemne d’un tel traitement. Le côté glamour et grandiose en prend un coup! Par chance, vu la grande qualité du Pont de Brion, le vin était tout de même très agréable, mais assurément moins riche, tannique et onctueux que s’il était resté en bouteille. C’est pourquoi, comme tout premier article de notre nouveau blogue, le cordonnier mal chaussé que je suis vous fera part de quelques astuces qui pourraient s’avérer utiles si vous compter ouvrir un grand format durant le temps des Fêtes!

Pourquoi un grand format?

Les grands formats sont toujours aussi impressionnants et élégants. Pour les formats de plus de 3 litres, les bouteilles et les bouchons sont faits à la main de façon artisanale et en très petites quantités. L’embouteillage et l’étiquetage sont aussi manuels. Il s’agit de véritables oeuvres d’art et même une fois leur contenu consommé, le contenant vide est très en demande et demeure une décoration remplie de souvenirs d’une soirée démesurée.

C’est bien beau d’acheter une énorme bouteille mais encore faut-il savoir comment la conserver, l’ouvrir et la servir pour éviter les malaises devant vos nombreux invités, yeux rivés sur vous au moment où vous vous demandez : « Dans quoi je me suis embarqué !?! ».

 

Comment les conserver?

Il est tentant d’exposer les grands formats dans votre cave ou votre maison dès leur achat, même si on ne compte pas les ouvrir prochainement. Il faut cependant savoir que les vins n’aiment pas la lumière et la chaleur mais bien la fraîcheur (pas trop non plus!), la noirceur et l’humidité.

Si l’on conserve les bouteilles debout trop longtemps, le bouchon peut s’assécher et s’effriter lors de l’ouverture. Il en va de même pour tous vos vins de garde et bien sûr, plus le bouchon est gros, plus il est sujet à s’assécher.

Constat: L’idéal est donc de laisser la bouteille couchée dans sa boîte en bois jusqu’à l’ouverture.

 

Comment les ouvrir?

Bien sûr, on peut être chanceux et tomber sur cette bouteille qui s’ouvre comme un charme mais par expérience, l’opposé est aussi fréquent. La partie de plaisir peut souvent tourner à l’aventure!

Les grands formats ont souvent un goulot enduit de cire au lieu de la capsule métallique habituelle. Retirez la cire du mieux que vous le pouvez. Elle devrait s’effriter et se casser plus ou moins facilement. Nettoyez le dessus de la bouteille pour éviter que les résidus de cire ne tombent dans la bouteille à l’ouverture.

Le moment fatidique : retirer le bouchon. L’idéal est un tire-bouchon en « T » à large vrille ou un tire-bouchon bi-lames (Ah-So) si la largeur du bouchon le permet. Si vous connaissez des amateurs de vieux millésimes ou de grands formats, voici de belles idées cadeaux!

En « T » à large vrille :          Bi-lames (Ah-So):  

Si vous n’avez qu’un tire-bouchon régulier sous la main, allez-y doucement pour l’enfoncer. Si le bouchon est sec et que vous ouvrez la bouteille rapidement comme pour un format 750ml, il se peut qu’au moment de tirer le bouchon, la vrille passe directement au travers du liège, comme dans du beurre! Je vous conseille même de ne pas utiliser le levier des tire-bouchons conventionnels mais bien de tirer directement à la verticale comme pour un tire-bouchon en « T ». Si vous tirez lentement et sentez que le liège va céder, dévissez le tire-bouchon. Vous pouvez toujours essayer d’en insérer un d’un côté et un deuxième de l’autre pour tirer à la fois sur les 2 tire-bouchons (Bonne chance!). Parfois, on ne peut éviter l’inévitable et le bouchon fini en miette, dans la bouteille!

Constat: Allez-y lentement et minutieusement avec les bons outils.

 

Comment servir?

Si l’étape précédente s’est mal passée (comme pour nous!), vous vous retrouvez avec plusieurs litres de vin rempli de copeaux de liège. Vous devez donc filtrer le vin pour le mettre en carafe. Il existe des entonnoirs avec filtres pour le vin ou des passoires fines mais les grains de liège ont souvent tendance à passer outre. Utilisez une passoire ou un entonnoir et un papier essuie-tout s’il le faut.

Les formats 5 litres et plus ne sont pas facilement versables directement dans les verres. Filtrer ou même seulement carafer plusieurs litres de vin peut s’avérer long, fastidieux et voir même éreintant selon le poids de la bouteille… Ce le fût pour moi en tout cas!!! Plus le vin est âgé, plus le passage en carafe est à éviter. Le vin est fragile et l’aérer rapidement peux carrément le tuer.

Il existe des bouchons en liège avec champlure pour reboucher le vin et servir les grands formats à l’horizontal comme pour un vinier (bag-in-a-box) ou un petit tonneau. Ils sont cependant plus rares et ne s’adaptent que sur la grosseur du goulot approprié. Ils peuvent couler ou pire, carrément être expulser de la bouteille sous a forte pression du liquide.

Des siphons automatiques avec tube (image ci-haut) et des remplisseurs de bouteilles sont disponibles dans les magasins spécialisés dans la confection artisanale de vin ou de bière ou encore plus facilement sur Amazon. Le siphon peut très bien s’insérer directement dans le grand format et le remplisseur peut couler un simple verre facilement! Certains siphons ont même des embouts prévus pour filtrer les dépôts (ou résidus de bouchon!) afin de ne pas les obstruer.

Voici une vidéo de la compagnie canadienne Fermtech qui vend ses produits sur Amazon, comme le remplisseur Profiller muni d’un embout précis qui peut facilement remplir un verre sans dégât! La toute fin de la vidéo le démontre parfaitement…

Constat: Versez une seule carafe à la fois ou équipez-vous en grand!

Conclusion?

Peu importe quand et comment vous ouvrez ces bouteilles, l’important est de toujours se remémorer la célèbre citation de Robert Labelle, Président d’Activin:

« Le vin n’a d’autre but que d’être bu en agréable compagnie. »

 

Soyez prudents et Joyeuses Fêtes à tous!

JF Labelle.